2 juillet 2021
Projets

Le Puffin des Baléares est un oiseau marin en mauvais état de conservation en Europe. Cette espèce, menacée d’extinction d’ici 60 ans, présente un taux de survie adulte excessivement bas, principalement expliqué par une mortalité significative causée par les captures accidentelles par la pêche professionnelle. L’impact actuel de la pêche sur cette espèce, est aujourd’hui considéré comme non compatible avec sa survie (Genovart et al., 2016).

Mais cette tendance doit pouvoir être inversée en agissant sur les facteurs qui conduisent à ces captures accidentelles.

L’action développée ici s’inscrit à la fois dans le cadre du Plan International d’Action (Arcos 2011) mais aussi dans le cadre du Plan national d’action (PNA) en faveur du Puffin des Baléares (en cours de rédaction) et vise à mettre en œuvre des dispositifs de caractérisation des interactions (captures accidentelles) avec les pêcheries palangrières prioritairement mais aussi les fileyeurs et sennes tournantes pélagiques, au sein de 6 sites pilotes sélectionnés au regard de la probabilité de présence de l’espèce.

 

Puffin des Baléares - Suivi des espèces - LPO

Crédit photo : Elsa Bugot

Ce projet concerne trois sites pilotes : Mor Braz, Ile d’Yeu et Golfe du Lion. Il est réalisé en collaboration avec les CRPMEM de Bretagne, de Pays de la Loire et d’Occitanie, l’Aglia et l’OFB comme partenaire technique. Il se décompose en deux actions distinctes qui visent une fine caractérisation des interactions par l’intermédiaire de trois méthodes complémentaires :

1) Diagnostic des flottilles sur chaque site pilote et développement d’enquêtes auprès des pêcheurs (filets, palangres et sennes tournantes pélagiques),

2) Déploiement d’observateurs embarqués sur les navires palangriers, sur 2021 et 2022

 

A noter qu’une troisième action sera développée simultanément (déclaration volontaire des pêcheurs via des applications dédiées : ObsenMer et Echosea) mais ne figure pas dans ce projet FEAMP, car étant financée par ailleurs.

 

1) Les enquêtes visent à caractériser les interactions entre les métiers pratiqués (palangriers, fileyeurs (trémails/maillants), bolincheurs et équivalents (sennes tournantes) et le Puffin des Baléares, à identifier les facteurs de risque, à évaluer le taux de captures accidentelles par type d’engin et d’éventuelles stratégies d’évitement déjà pratiquées, tout en permettant d’informer et de sensibiliser les pêcheurs à cet enjeu. L’objectif visé est de couvrir 30 % des navires identifiés dans les secteurs d’études.

Les résultats permettront de décrire les interactions sur la base du retour d’expérience des professionnels et d’affiner si besoin le plan d’échantillonnage des observateurs embarqués.

 

2) Le déploiement des observateurs embarqués se donne comme objectif de répondre aux enjeux spécifiques liés au Puffin des Baléares en augmentant l’effort d’échantillonnage OBSMER sur les flottilles palangrières. L’objectif visé est de couvrir un minimum de 5 % des marées des bateaux concernées (pêche palangrière). L’ensemble des données relatives à l’activité de pêche seront collectées (mesure et description de l’effort de pêche, localisation des zones de pêche, description de la configuration et de l’utilisation des engins de pêche (poissons ciblés, étapes des opérations de pêche, type d’appâts etc), ainsi que les données relatives aux captures accidentelles (comptage des oiseaux observés (prises de photos), description des interactions observées, nombre d’attaque sur appâts observés, distance des attaques sur appâts p/r au navire, captures (espèce, localisation, étape de pêche – mise à l’eau ou relevage – heure de la journée, position de l’hameçon sur l’oiseau capturé, état de l’oiseau (vivant/mort), etc.). Le plan d’échantillonnage et le protocole seront établis en lien avec l’IFREMER dans le cadre du contrat de coopération public-public établit entre l’IFREMER, la DPMA et l’OFB (2020-2021) « AFB/2019/195 Convention de coopération relative à la production d’éléments de synthèse (fiche de synthèse, cartographie) sur les activités de pêche maritime professionnelle dans certains secteurs des eaux marines françaises ».

La phase d’analyse des données récoltées (enquêtes et observateurs embarqués) sera réalisée en 2023 en mobilisant des fonds complémentaires.

 

Ce projet a reçu le soutien financier de :

Le programme national FEAMP | L'Europe s'engage en France, le portail des  Fonds européens     Éoliennes en mer Îles Yeu Noirmoutier - EMR en Pays de la LoireParc éolien en mer de St-Nazaire – (44) - Tria